Nettoyage toiture

Une toiture est un élément clé de votre maison, qui nécessite votre attention et un minimum d’entretien. Cet entretien n’est pas difficile et ne nécessite pas de faire appel à un spécialiste. Si vous le faites vous-même, il faudra faire surtout attention à votre sécurité.

Que faut-il connaître sur le nettoyage de toiture ?

Le nettoyage d’une toiture reste un élément de l’entretien général d’une maison qui est bien souvent négligé. Même si l’on vit à l’intérieur de la maison, cela ne veut pas dire que la maison ne mérite pas de soin depuis l’extérieur. Bien souvent, on nettoiera les portes, les fenêtres, mais on oublie, la plupart du temps, de lever les yeux plus haut et de regarder la toiture. Cette partie de votre maison est pourtant d’une grande importance. Elle permet de vous protéger contre la pluie, contre le vent, les objets volants comme les sacs plastiques et les feuilles mortes, mais elle permet aussi de vous protéger des rayons directs du soleil et aussi de pouvoir conserver la chaleur de votre habitat quand il fait froid. Si l’entretien de celle-ci n’est pas effectué, il se pourrait que vous ne voyiez pas certains dégâts, qui pourraient s’avérer dangereux pour vous et les membres de votre foyer, mais aussi les voisins ou toutes personnes qui viendraient à passer près de votre maison. En effet, les chutes d’éléments venant d’une toiture peuvent être mortelles.

À quelle fréquence effectuer le nettoyage de la toiture et son entretien ?

En règle générale, en France, il faudrait effectuer un nettoyage de toiture une fois par an minimum. Si l’hiver a été rude, il sera préférable d’effectuer une vérification de l’ensemble pour constater ou non de potentiels dégâts. Autrement, la fin de l’automne est une bonne période pour effectuer votre nettoyage. En effet, à la fin de l’automne, les chutes de feuilles ne sont plus trop présentes et vous pourrez enlever celles qui seront présentes sur votre toit, mais aussi la température n’est pas encore très basse et vous pourrez nettoyer à l’eau sans prendre trop froid, ni risquer de voir geler l’eau et de glisser. Si l’hiver fut particulièrement rude, il serait bien de revérifier l’ensemble de la structure du toit juste après celui-ci.

Quels sont les préparatifs pour le nettoyage d’une toiture ?

Les préparatifs pour ce travail sont de différents ordres. Premièrement, il faudra, autant que faire se peut, vérifier depuis les combles, si la charpente n’a pas subi de dégâts depuis la dernière visite ou nettoyage. En effet, il se pourrait que de la moisissure ait fait son apparition et que cela ait fragilisé le bois. Vous devrez aussi faire extrêmement attention à rechercher la présence des différents insectes qui pourraient être dangereux pour la charpente comme certains coléoptères, les fourmis de type charpentière ou bien la pire chose, des termites. Imaginez-vous sur votre toit, en train de nettoyer, sur une charpente qui tient à peine, le tout pourrait lâcher très facilement sous votre poids. La chute pourrait être fatale pour vous ainsi que pour d’autres.

Après avoir vérifié l’armature ainsi que ce qui tient la charpente, il faudra vous préparer avec des vêtements adéquats qui vous permettront de bouger, tout en étant protégé de l’eau. Prévoyez de bonnes chaussures avec une bonne adhérence, car s’il y a des mousses sur votre toit, cela pourra être glissant. Il vous faudra aussi préparer du matériel de sécurité. Vous allez être en hauteur, sur un plan incliné qui sera mouillé et glissant. L’encordage simple est un minimum dont vous ne devriez pas vous contenter. Optez pour un harnais d’alpinisme qui sera beaucoup plus confortable, beaucoup plus adapté à vos mouvements et beaucoup plus sécurisé. Trouvez aussi une corde assez longue pour le travail que vous aurez à effectuer.

Si vous pouvez avoir un accès à l’eau depuis votre toit, cela serez l’idéal, alors si vous disposez de tuyaux d’arrosage ou autre, arrangez-vous pour acheminer l’eau jusqu’à l’endroit le plus proche du toit. Si vous n’avez pas sur votre toiture de lucarne ou d’accès depuis le haut, il vous faudra avoir une échelle assez longue pour vous permettre un accès facile et sécurisé à votre toit.

Une fois votre matériel prêt, il ne vous reste plus qu’à vous lancer (ne le prenez pas au mot !).

Quelles sont les méthodes de nettoyage de toiture ?

Il existe plusieurs méthodes plus ou moins faciles pour le nettoyage de toiture. Mais chaque type de toiture ne pourra pas être nettoyé avec les mêmes techniques.

La méthode la plus classique de nettoyage reste le nettoyage à la brosse. À l’aide d’une brosse dure, vous allez frotter l’ensemble des tuiles, profitez-en pour nettoyer les gouttières et chenaux qui pourraient être encombrés de feuilles mortes. Frottez avec de l’eau pour faire partir toute la saleté et spécialement les endroits noircis. Après cette étape, si vous disposez d’un nettoyeur basse pression, utilisez-le pour finir de nettoyer le reste qui vous aura échappé. Pensez aussi à retirer les grosses saletés qui seront parties dans la gouttière.

Si vous disposez d’un nettoyeur haute pression, vous n’aurez pas besoin de frotter toutes les tuiles de votre toit, la pression de cet appareil fera ce travail à votre place. Mais attention, si votre toit est fait en tuiles romanes, celles-ci ne supportent pas le nettoyeur haute pression. Il faudra aussi faire attention à ne pas utiliser de javel sur les tuiles en béton, qui ne le supportent pas.

Ensuite, il faudra traiter le toit après le nettoyage de la toiture pour pouvoir éviter de devoir nettoyer trop souvent. Il existe des produits spéciaux pour effectuer des traitements préventifs de la toiture. Si votre toit verdit ou est souvent recouvert de mousses, il existe un traitement anti-mousse ou algicide. Ne dispersez pas le produit avant d’avoir fait le grattage, car vous perdriez beaucoup de son efficacité sur le long terme.

Après ce nettoyage de la toiture, il est préférable d’effectuer une opération de protection de votre toit afin d’éviter les dégâts qui pourraient venir au fur et à mesure du temps à cause de la porosité des tuiles qui s’installe. Il existe à cet effet des produits imperméabilisants que vous pourrez mettre grâce à un vaporisateur. Ce traitement réduira en même temps les risques de fêlures et d’éclatement dû au gel.